• La Lorraine, mon berceau.

     

     

      

     Une seconde coiffe réalisée avec mes petits doigts :

    celle de la Lorraine

    (+ facile que la Savoie, je l'admets).

     

     

     

    La Lorraine, mon berceau.

     

     

     

     C'est cette carte postale qui m'a donné envie de confectionner un    costume lorrain à ma taille.

     Je l'ai longtemps étudié avant de me lancer.

     

     C'est par "la coiffe" que j'ai commencé.

     Son nom : " le bonnet ".

     

     

     

     

     

     

    La Lorraine, mon berceau.

    La Lorraine, mon berceau.

     

     

     

     

    En m'inspirant des deux illustrations, j'ai réalisé ceci --->

     

     

     

     

     

     

     

     

    La Lorraine, mon berceau.

    La Lorraine, mon berceau.

     

     

    Bon, d'accord, la cocarde en papier, ce n'est pas génial, mais c'est l'intention qui compte, non ?

     

     

     

    La Lorraine, mon berceau.

     

     Préalablement, je m'étais entraînée en confectionnant des "charlottes".

     Les ours de la maison se sont prêté au jeu des essayages.

     

     

     

     

    Puis, la tête ainsi parée, j'ai crée toute la tenue (sans patron). 

     

     

    La Lorraine, mon berceau.

    La Lorraine, mon berceau.

     

     

     Il manque une broderie sur le tablier noir, le bouquet "français" serait de bon augure. (bleuet/marguerite/coquelicot).

    Comme toujours, j'ai acheté le croquis, les fils de couleur et j'ai zappé........

     

    La Lorraine, mon berceau.

     

     

     

     

    La Lorraine, mon berceau.

    La Lorraine, mon berceau.

     

    Quand je l'ai porté, j'avais mis un tablier blanc, les motifs dans la trame du tissu ont "excusés" l'absence de broderie.

    Oh, la maligne !

     

     

     

    La Lorraine, mon berceau.

    La Lorraine, mon berceau.

    Ma jupe était un peu tristounette, j'ai ajouté un ruban fleuri très large, cousu sur la jupe, entre les deux bandes de tissu noir.

     

    Un lacet noir passé dans les rivets maintient le corsage fermé.

     

     

    La Lorraine, mon berceau.

    La Lorraine, mon berceau.

     

    C'était la première fois que je posais des rivets sur du tissu, je m'en faisais tout un monde et c'est très facile en réalité.

    Avec un reste de ruban, j'ai confectionné un plastron.

    Il est présent sur le costume alsacien et je voulais vérifier si j'étais capable d'en réaliser un.

    La réponse est oui, mais il est inutile sur le costume lorrain !

     

     

     

     

    La Lorraine, mon berceau.

    J'espère vous avoir ravi, en passant par la Lorraine,

    maintenant, je peux ranger mes sabots ! 


  • Commentaires

    1
    Jeudi 6 Février 2014 à 10:08
    claudie

    Quelle jolie idée, et quel travail fantastique! Tu contribues ainsi à faire vivre ton patrimoine, et je comprends que tu soies fière de ta région. Le résultat est magnifique.

    Bises

    2
    Vendredi 7 Février 2014 à 03:09

    Bonjour Mirabelle,,,Je tire mon chapeau,,,Bravo à toi ton habit est magnifique,,,Douce journée,,,Bisous Bisous,,,La Mure

    3
    Vendredi 7 Février 2014 à 06:25

    C'est superbe. Dommage pour moi que je ne connaissais pas  encore ton blog lorsque tu as fait la coiffe savoyarde, j'aurai essayé de la faire avec toi. Bonne journée. Bises.

    4
    josy25
    Mardi 11 Février 2014 à 14:36

    Ton costume est magnifique. ça ce fait de plus en plus rare. bravo. bonne journée. josiane

    5
    pepe73
    Vendredi 14 Février 2014 à 15:13

    Bonjour,

    Simplement magnifique aussi bien la coiffe que le costume.  Tu es vraiment douée.   pepe73

    6
    Samedi 15 Février 2014 à 15:36

    Merci à toutes pour tous ces compliments qui me vont droit au coeur.

    7
    Vendredi 9 Mai 2014 à 20:48
    barbibouille

    bravo!

    8
    franckie
    Samedi 10 Septembre 2016 à 12:11

    Bonjour Mirabelle. Merci d'honorer ainsi notre région. Je suis atterrie tout à fait par hasard sur ton site car je recherche des modèles de mirabelles en broderie machine, d'autant que c'est la saison des mirabelles en ce moment, enfin, ça commence à se terminer.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :